Master 2 SGS - Santé Globale dans les Suds : nouveau nom du Master 2 Santé Internationale
Candidature
Les candidatures du Master 2 Santé Globale dans les Suds - Santé mondiale 2024-2025 sont ouvertes du 18 mars au 15 avril 2024.

Le lien d'inscription pour les étudiants en Master sera disponible ultérieurement.

--------------------------------------------

ATTENTION :
Les candidats résidant dans un pays hors Europe et  dont le pays de résidence relève de la procédure obligatoire Etudes en France doivent obligatoirement passer par la procédure "Etudes en France".
Pour les candidatures concernant l'année 2024-2025 :
- Ouverture du dépôt des candidatures : 1er octobre 2023
- Date limite de dépôt des candidatures auprès de Campus France : 15 décembre 2023
- Résultats de la sélection fin avril 2024
Plus d'information sur : https://www.campusfrance.org/fr/candidature-enseignement-superieur-france

 

Si vous souhaitez candidater mais n'avez pas pu passer par la procédure Etudes en France avant la date limite fixée par Campus France, merci de contacter l'assistante pédagogique du Master : Michaela Boucaud-Robert.


Les candidats internationaux dont le pays de résidence ne relève pas de la procédure obligatoire "Études en France" devront suivre la procédure Apoflux.

 

Si vous souhaitez continuer à vous former et renforcer les pré-requis avant une éventuelle candidature au Master 2 Santé Globale dans les Suds, nous vous recommandons les Diplômes d'Université en EAD (enseignement à distance) proposés par l'Isped en Epidémiologie et en Statistiques.

Bourse d’Excellence « Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de Médecine / ANRS | Maladies infectieuses émergentes »

 

 

 

 

 



Prof. Françoise Barré-Sinoussi - Prix Nobel de Médecine 2008 pour la découverte du VIH     

Les professionnels de santé francophones originaires d’Afrique sub- Saharienne ou d’Asie du sud-est souhaitant suivre le Master Santé Globale dans les Suds de l’ISPED pour conduire dans leur pays d’origine des recherches sur les maladies infectieuses couvertes par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes peuvent postuler à cette bourse d’excellence.

Depuis 2012, chaque année nous offrons une bourse d’excellence Françoise Barré-Sinoussi pour un candidat choisi par un comité international de sélection. Chacune de ces bourses est intégralement financée par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes.


        

Pour en savoir plus sur les modalités de candidatures

Bourse d’Excellence « Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix / Fondation Pierre Fabre »

 

 

 

 

 

 

Dr Denis Mukwege - Prix Nobel de la Paix 2018 pour son engagement contre les mutilations   génitales féminines     

Les professionnels de santé francophones originaires d’Afrique subsaharienne ou d’Asie du sud-est souhaitant suivre le Master Santé
Globale dans les Suds propose par l’Isped pour conduire dans leur pays d’origine des recherches sur la santé de la femme, peuvent postuler à cette bourse d’excellence.
Depuis 2022, chaque année nous offrons une bourse d’excellence pour un candidat choisi par un comité international de sélection.
Chacune de ces bourses est intégralement financée par la Fondation Pierre Fabre.  
                                                                                                                      

 

Pour en savoir plus sur les modalités de candidatures

 

 


Consulter l'article :

Une nouvelle bourse d’excellence pour l’ISPED soutenue par la Fondation Pierre Fabre

 

La spécialité Santé Globale dans les Suds du Master Santé Publique de l’ISPED a été labellisée formation d’excellence en 2013 dans le cadre du programme FidEx International de l’Université de Bordeaux. 

  Cette spécialité a été labellisée formation prioritaire par l’Inserm et l’ANRS en 2016 et à ce titre bénéficie du soutien financier de l’ANRS pour permettre la venue à Bordeaux d’intervenants et enseignants extérieurs. 
     

Objectifs

Les objectifs du master 2 Santé Globale dans les Suds sont d’offrir une formation pluridisciplinaire destinée à former des professionnels capables d’élaborer et mettre en œuvre dans les pays à ressources limitées des projets de santé publique prioritaires, au sein de programmes de recherche opérationnelle, d’organisations non gouvernementales ou dans les institutions nationales compétentes dans le champ de la santé. Plus spécifiquement, les objectifs de la formation sont les suivants :

• Analyser le fonctionnement des systèmes de santé dans les pays en développement, les rôles des différents acteurs et les mécanismes régulant leurs interactions
• Conduire une recherche bibliographique pour définir une problématique de santé globale dans les Suds
• Connaître et hiérarchiser les principaux problèmes de santé publique actuels et émergents ainsi que les systèmes de santé des pays à ressources limitées
• Maitriser les outils pluridisciplinaires nécessaires à la conception, la mise en place, la gestion, le monitorage et l’évaluation de projets de santé dans ce contexte
• Comprendre et maitriser les outils nécessaires à la surveillance, à la prévention, au dépistage et au traitement des maladies endémiques, épidémiques, et émergentes
• Savoir adapter la mise en œuvre de projets en santé internationale aux contraintes liées au terrain

Points forts

• Formation pluridisciplinaire permettant d’acquérir un large spectre de connaissances en santé publique internationale
• Intervenants aux expertises variées :
- Enseignants et chercheurs français et internationaux experts dans différents champs de la santé publique internationale (épidémiologie, statistiques, sciences sociales, économie, pathologies des pays du Sud...)
- Professionnels exerçant des responsabilités au niveau international : responsables d'ONG, représentants de grands organismes (inter)nationaux (OMS, UNICEF, ONUSIDA, UNITAID, PAHO, AFD, ANRS)
• Petite promotion (16 étudiants par promotion) favorisant les échanges et un suivi personnalisé
• Promotion constituée d’étudiants aux profils et expériences variés
• Stage de 4 mois minimum sur le terrain - Accompagnement régulier de l’équipe pédagogique pour la recherche de partenaire, la définition des objectifs et de la méthodologie du stage tout au long du Master

Débouchés

Les postes occupés par les étudiants à l’issue de cette formation sont, à titre d’exemple :

• Cadre / chef de projet au sein d'organisations non gouvernementales
• Chef de projet pour des bureaux d’étude travaillant en santé internationale
• Chef de projet de recherche opérationnelle ou au sein d'une structure de recherche
• Chercheur et expert en santé internationale et pathologies tropicale
• Conseiller technique au sein de services de coopérations d'ambassades
• Conseiller technique / chef de projet au sein d'organismes des Nations Unies
• Cadre au sein d'agence de financement international
• Cadre dans des bureaux d'études spécialisés dans le secteur de la santé publique internationale
• Cadre au sein de ministères de la santé de pays en voie de développement
• Médecin, Pharmacien, Sage-femme ou Biologiste Tropicaliste