Bourses d'étude

- Les bourses de l’AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) offre, chaque année, des allocations d’études pour la plupart des formations à distance proposées à l’ISPED.

En savoir +


- Bourse d’Excellence Françoise Barré-Sinoussi

Soucieuse de l’accès à la formation des personnels de santé issus des pays à ressources limitées, le Professeur Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de Médecine 2008 pour la découverte du VIH, a accepté de donner son nom à une bourse d’excellence destinée à des professionnels de santé francophones originaires d’Afrique sub-Saharienne ou d’Asie du sud-est souhaitant suivre le Master Santé Internationale de l'ISPED pour conduire dans leur pays des recherches sur l’infection par le VIH et/ou les pathologies associées (infections opportunistes, affections malignes, co-infections hépatites ou tuberculose).

Cette bourse finance, pour quelques candidats choisis par un comité international de sélection, les droits d’inscription au Master (droits universitaires et frais de formation continue) et une sécurité sociale étudiante, une allocation mensuelle couvrant les frais associés aux sept mois passés à Bordeaux pour suivre les cours ainsi qu’à la recherche de cinq mois sur le terrain, et deux aller-retour en avion entre le pays d’origine et Bordeaux.

Les candidats à la bourse d’excellence Françoise Barré-Sinoussi doivent candidater à la spécialité Santé Internationale du Master 2ème année Recherche en Santé Publique et remplir le dossier de candidature à la bourse d’excellence Françoise Barré-Sinoussi (dossier téléchargeable sur la page d’accueil de la Bourse Françoise-Barré Sinoussi) avant le 15 juin.

La sélection des candidats sera effectuée par un comité international pédagogique et scientifique ad-hoc.

Pour plus d’informations et candidater : Bourse Françoise Barré-Sinoussi



- Bourses Erasmus+

Le nouveau programme européen Erasmus+ permet à des étudiants européens de partir en mobilité en Europe dans une université signataire de la charte Erasmus.

Les étudiants peuvent obtenir une bourse pour effectuer une période d'études dans un autre établissement européen, à partir de la deuxième année d'études pour une durée comprise entre 3 et 12 mois.

Les pays du programme Erasmus+ :

  • Les 27 états membres de l'Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.
  • Les états de l'Espace économique européen (AELE) : Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse
  • Deux états ayant entamé la procédure d'adhésion à l'Union européenne : Croatie, Turquie.

En savoir +



- Autres bourses

D’autres bourses sont offertes par le réseau des Ambassades de France à l’étranger (généralement à travers les Services de Coopération et d’Action Culturelle), les organisations multilatérales, les gouvernements étrangers, les fondations, les associations, etc.
Ces dernières sont répertoriées dans l'annuaire de programme des bourses de Campus France.

Aides financières

- Aide Personnalisée au Logement (APL)

Tous les étudiants, français et étrangers, peuvent demander une aide au logement à la Caisse d’Allocation Familiale, calculée sur la base de leurs revenus. Cette aide vient en déduction de leur loyer.

- Travailler en France

La loi française autorise le travail des étudiants étrangers. En effet, le titre de séjour portant la mention « étudiant » donne droit à l’exercice, à titre accessoire, d’une activité professionnelle salariée dans la limite de 60% de la durée de travail annuelle (soit 964 heures par an). Néanmoins, la préparation d'un diplôme national requiert un investissement à temps plein.

Dans cetterubrique