Menu

Séminaires

Des séminaires ont lieu régulièrement à l'ISPED :

Séminaires Recherche et Pratique en Santé Publique

Les séminaires Recherche et Pratique en Santé publique sont coordonnés par le Département Santé Publique, l'ISPED et l'Inserm BPH UMR 1219.

Ils s’adressent à un public large et en particulier aux chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants et professionnels de santé publique.
Ils sont ouverts à tous gratuitement sans inscription préalable, sauf exception.

Lieu : Amphi Louis, ISPED
Campus Carreire - université de Bordeaux


Si vous souhaitez recevoir des informations régulièrement, veuillez remplir le formulaire de demande.
 

Organisation : Carole Dufouil
Coordination : Marie-Hélène Carere


• Séminaire du jeudi 31 octobre 2019 de 15h à 16h - Amphi Louis - ISPED

"Alimentations durables : état des lieux et perspectives"

Intervenante : Emmanuelle KESSE-GUYOT
Directrice de recherche INRA
Équipe de Recherche en Épidémiologie Nutritionnelle Inserm 1153/Inra 1125 / Cnam / Université de Paris - Paris 13

En savoir plus

• Séminaire du mardi 05 novembre 2019 de 11h à 13h - Amphi Louis - ISPED

"Les revues prédatrices : méconnues, banalisées mais dangereuses"

Intervenant : Hervé MAISONNEUVE
Consultant, Rédacteur scientifique

Colloque organisé par le Département de Santé publique, le Bordeaux Population Health U1219 et sa cellule Qualité Intégrité.
Avec une intervention en amont de Philippe Moretto, vice-président Recherche de l'université de Bordeaux et Jean Pierre Savineau, référent intégrité scientifique de l’université de Bordeaux.

Résumé :
Une révolution technologique avec une disparition du papier et un nouveau modèle économique (l’auteur-payeur remplaçant progressivement le lecteur-payeur) ont bouleversé les revues scientifiques depuis les années 2000. Le modèle ‘auteur-payeur’ a attiré des convoitises d’ingénieurs zélés (plutôt en Inde) qui ont créé des revues dites prédatrices en copiant des revues existantes. Leur nom est trompeur, le contenu du numéro un est plagié, des adresses emails sont volées dans des bases de données. Un chercheur avec plus de 10 ans de carrière reçoit une à deux sollicitations alléchantes par jour pour soumettre des manuscrits. Le peer-review est rapide, l’APC (Article Processing Charge) est bas : de 5 à 800 $ au lieu de plus de 1200 à 5000 $. Les comités de rédactions sont composés d’experts prestigieux n’ayant pas donné d’accord. Il existerait plus de 10 000 revues prédatrices publiant plus de 500 000 articles par an, dont certains articles d’auteurs français. Les sociétés savantes, les universités, les organismes de recherche doivent réagir en publiant des listes vertes de revues vertueuses (urologues par exemple), voire pénaliser les chercheurs piégés (CNU de médecine d’urgence par exemple).

En savoir plus

 

• Séminaire du mercredi 27 novembre 2019 de 13h à 14h - Amphi Louis - ISPED

"Environnement, mobilité et santé : des études à partir de capteurs embarqués"

Intervenant : Basile CHAIX
Directeur de Recherche Inserm
Responsable de l'équipe NEMESIS (Environnement, Mobilité et Santé)
Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique (iPLeps), UMR S 1136, Paris  

Résumé :
L’équipe de recherche Nemesis s’intéresse aux relations entre les quartiers de vie, les comportements de mobilité et la santé. Jusqu’à récemment, la littérature sur les quartiers et la santé s’est exclusivement focalisée sur les environnements résidentiels, et s’est donc appuyée sur une appréhension statique et partielle des expositions environnementales. A l’inverse, les travaux de l’équipe cherchent à intégrer la mobilité, à la fois en tant que vecteur d’exposition aux environnements quotidiens et comme source d’activité physique et d’exposition au cours des déplacements, dans les études des effets des quartiers sur la santé. Pour ce faire, nos travaux s’appuient sur un suivi en continu de participants au moyen de capteurs embarqués de la localisation, des expositions environnementales, du comportement et des états sanitaires. Cette stratégie permet de développer des analyses « momentanées » des effets des environnements et des situations sur le comportement et la santé.

En savoir plus

Séminaire de Biostatistique de l'U1219 de l'INSERM

Le séminaire de Biostatistique de l'U1219 de l'INSERM a lieu généralement le jeudi à 13h à l’Institut de Santé Publique, d'Épidémiologie et de Développement (ISPED), Université de Bordeaux, 146 rue Léo Saignat, Bordeaux.

Ce séminaire permet, en particulier, de présenter les travaux récents effectués au sein des équipes de Biostatistique. Il permet aussi à des personnes extérieures à l’équipe de venir présenter leurs travaux ou un problème liés aux biostatistiques. Ce séminaire est un lieu d’échange dans la thématique de la biostatistique et est ouvert à tous.


Le prochain séminaire de Biostatistique du centre Inserm U1219 Bordeaux Population Health aura lieu Jeudi 3 octobre 2019 à 13h en amphi Louis (ISPED - campus de Carreire) où Émilie Lévêque donnera une présentation intitulée : "Identification de trajectoires  d’exposition vie entière de consommation de tabac par un modèle trivarié à classes latentes".

Résumé : L’association entre la consommation tabagique et le cancer du poumon n’est plus sujet à controverse aujourd’hui. Néanmoins ces dernières années, les données longitudinales recueillies dans les études cas témoins concernant cette consommation tabagique nous permettent d’obtenir des trajectoires individuelles vie entière de la consommation de tabac pour chaque sujet inclus dans l’étude. A partir de ces trajectoires individuelles, une question épidémiologique d’intérêt est de pouvoir identifier des profils de trajectoires d’exposition et de comparer leur risque de cancer associé. L’utilisation de modèles à classes latentes dans ce contexte parait tout à fait adaptée puisqu’ils permettent de tenir compte de l’hétérogénéité dans les trajectoires des mesures répétées en identifiant des sous-groupes d’individus ayant une histoire d’exposition moyenne spécifique. Cependant, les données d’histoire d’exposition sont complexes. Il faut en particulier prendre à la fois en compte la fenêtre d’exposition individuelle et l’intensité de l’exposition dans cette fenêtre. Cette présentation a pour but d’exposer le modèle à classes latentes qui a été identifié comme pertinent dans ce contexte de données environnementales vie entière. Je décrirai aussi la méthode d’estimation séquentielle qui a été mise en place et validée par étude de simulations. Les résultats concernant l’application sur les données cas témoins ICARE concluront cette présentation.


Programme des prochains séminaires de Biostatistique du centre Inserm U1219 Bordeaux Population Health :
- Jeudi 24 octobre : Thomas Ferte (M2) (13h Amphi Louis à l’ISPED - campus de Carreire)
- Jeudi 05 décembre : Boris Hejblum (13h Amphi Louis à l’ISPED - campus de Carreire)