Offre d'emploi
Date de publication : 3/27/2019
Réf. ISPED : 2019-6636
logo ISPED
Inserm : Prise en charge, par l’activité physique adaptée et la stimulation cognitive, des difficultés cognitives liées aux traitements du cancer, chez les femmes traitées pour un cancer du sein
Organisme

Inserm
Centre François Baclesse
14000  Caen
FRANCE

tel  
web   https://anticipe.eu/

Contact

Madame Laure Tron
Réf. :
mail   laure.tron@inserm.fr

Poste

Nature du poste : Thèse
A pourvoir à compter du 1 September 2019

Descriptif du poste :

Certains traitements anti-cancéreux peuvent impacter sur la cognition des patientes traitées pour un cancer du sein (difficultés à penser, se souvenir, se concentrer) avec des répercussions négatives sur la qualité de vie (confiance en soi, autonomie, retour au travail, relations sociales). Cependant, il n’existe pas de prise en charge validée pouvant leur être proposée. La stimulation cognitive et l’activité physique adaptée (APA) pourraient répondre à la forte demande de prise en charge de ces patientes. L’objectif de l’étude interventionnelle Cog-Stim sera d’étudier et de comparer le bénéfice de plusieurs méthodes de prise en charge des difficultés cognitives rapportées par les patientes en cours de traitement pour un cancer du sein. Trois interventions (proposées au domicile des patientes via des interfaces connectées avec supervision à distance) seront évaluées: APA, stimulation cognitive et APA couplée à de la stimulation cognitive. Un bilan cognitif sera réalisé avant et après la prise en charge pour en évaluer le bénéfice sur la cognition. L’étude comportera une phase pilote visant à évaluer la compliance et l’acceptabilité du programme, suivie d’une étude randomisée de phase II-III visant à identifier la meilleure prise en charge et à en mesurer l’efficacité. L’étude pilote démarrera à l’automne 2019. Le candidat prendra part à la coordination du projet, aux inclusions, au suivi des patientes, au recueil des données et à la valorisation de l’étude pilote et participera à la mise en place des phases II-III. Les résultats de cette étude permettront de mettre en place, dans le cadre de soins de support une prise en charge des difficultés cognitives adaptée, avec un format permettant sa diffusion à large échelle. En termes de santé publique, ce projet s’inscrit dans les objectifs du Plan Cancer 2014-2019 à travers l’amélioration de la qualité de vie par l’accès aux soins de support et la prise en charge des séquelles du cancer.


Le candidat sera en charge (en lien avec la neuropsychologue référente et la chargée de mission de la plateforme Cancer et Cognition ainsi que la DRCI du Centre François Baclesse) de la coordination scientifique et opérationnelle de l’étude Cog-Stim et en particulier de l’étude pilote. Il/elle prendra part aux inclusions, au suivi des patientes, à la supervision à distance des interventions, au recueil des données et à la valorisation de la phase de faisabilité (analyses et publication des résultats, revue de la littérature). Il/elle participera également activement à la mise en place des phases II (+/- III) du projet. Selon le niveau d’avancement, il/elle sera également impliqué(e) dans la valorisation des étapes II et III (et notamment la publication du protocole). Le candidat assurera les échanges avec les différents partenaires et prestataires du projet et veillera à la bonne fluidité de la mise en œuvre de l’intervention.


20190326_6636_annonce sujet de thèse Cog-Stim.pdf

Profil recherché :

logo Université Bordeaux Segalen