Menu
  • J’ai choisi de faire un semestre au sein du programme Erasmus+ à l’Université de Bordeaux parce que je voulais tout d’abord améliorer mon français et enrichir mes expériences en dehors de mes études à Munich. Il existe de nombreux choix de spécialisations de Masters 2 à l’Université de Bordeaux. Ayant assisté avec grand intérêt à des cours de santé globale en Allemagne, j’ai saisi l’opportunité de réaliser un semestre dans la spécialité santé internationale afin d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. De plus, j’ai beaucoup apprécié la composition internationale, la diversité et l’interdisciplinarité de la promotion. Grâce à l’interculturalité et aux expériences antérieures de chacun, on pouvait apprendre non seulement des professeurs, qui réalisent pour la plupart leur travail de terrain et des organisations internationales, mais aussi des camarades. Par ailleurs, l’enseignement est pluridisciplinaire et interactif, il contient de nombreux travaux de groupe. Quoi qu’il en soit, je peux recommander à d’autres étudiants de faire un semestre dans le cadre d’Erasmus+ à l’Université de Bordeaux. Le personnel d’enseignement est très serviable et coopératif. De plus, le programme offert aux étudiants internationaux est remarquable. On se sent intégré et il est facile de découvrir la culture, la nature, la vie à Bordeaux et dans ses alentours. Enfin, j’ai amélioré mon niveau en français, appris des méthodes de travail scientifique rigoureuses dans le contexte international et je me suis fait de nombreux amis.

     
    Carolin VEIT (Allemagne), Etudiante en Master 2 semestre 1 de Santé Internationales - SI (2016)
  • Je suis venu étudier à l’ISPED dans le cadre d’un d’accord entre l’ISPED et l’Institut de Santé Publique de l’Université de Copenhague. C’est la première
    fois que cet accord est utilisé selon ma connaissance. Le choix de PROMS a été fait dans l’objectif de compléter mon Master au Danemark. J’ai vraiment apprécié la formation tant au niveau professionnel, la relation entre collègues et les professeurs, le niveau de service de l’administration. Mais surtout, l'accueil chaleureux et l’accompagnement persévérant pour la résolution des problèmes divers m’a permis de relever le défi d’aller étudier à l'étranger.  Sur le plan professionnel j’ai un sentiment plus fort d’avoir une position personnelle dans le domaine de santé publique. J’ai amélioré ma capacité de faire des évaluations critiques entre les différentes traditions de recherche dans le domaine. Je donne mes recommandations sincères pour faire un échange à l’étranger et surtout à l’ISPED.

     
    Katja AGERHOLM (Danemark) Étudiante Erasmus en Master 2 semestre 1 de Promotion de la Santé et Développement Social - PROMS (2013)
  • Après une expérience de stage de recherche effectué à l’ISPED et de mobilité pour un semestre en M2 Santé Internationale, je me retrouve aujourd’hui passionnée par de nouvelles visions et très ouverte sur de nouveaux enjeux en santé comme l’accès aux soins, l’égalité et l’équité entre les populations.
    Comme pharmacienne, j’ai choisi de travailler sur la thématique des marchés de médicaments sans prescription dans mon pays, l’Egypte. Cette expérience en SI m’a permis de développer un autre regard sur cette problématique dans d’autres pays; je me sens beaucoup plus capable maintenant d’apporter des réponses à de telles problématiques en santé publique.
    Les cours étaient très formateurs, les enseignants et les intervenants compétents, puisqu’ils sont aussi sur le terrain, ce qui a ajouté du professionnalisme à notre formation et permettra de préparer de vrais acteurs en santé publique.
    Je garde comme souvenir aussi la disponibilité de nos collègues d’autres spécialités (épidémiologie, biostatistiques), les moments inoubliables vécus ensemble dans les travaux de groupe, l’esprit vivant de mes collègues et la richesse des activités de l’association des étudiants de santé publique (Espass).

     
    Sandra AZAB (Égypte) Santé Internationale 2014-2015, Université Senghor Alexandrie
  • Mon séjour dans le cadre d’un doctorat de trois mois au sein de l’ISPED a été une expérience très positive. J’ai pu travailler avec des personnes qui m’ont beaucoup appris et grâce auxquelles j’ai pu développer de nouvelles compétences, utiles pour l'avenir. Les gens, sont, tous sans exception, très agréables et sympathiques, et m’ont aidé à m’intégrer dès le premier jour, toujours soucieux de mon confort. Mon séjour à Bordeaux a été merveilleux, et j’espère pouvoir y retourner à l'avenir et collaborer à nouveau avec les membres de l’ISPED.

     
    Ismael Alvarez Alvarez. Doctorant de l’Université Publique de Navarre. Séjour de recherche sous la tutelle du professeur Chantal Raherison de Septembre à Novembre 2014
  • Como estudiante de Doctorado en Salud Publica, se me planteo la oportunidad de realizar una estancia en un centro de investigación. A raíz de reuniones con el profesor Samir Director del Isped, y nuestra universidad Pública de Navarra, se llegó al acuerdo de que los estudiantes pudiéramos realizar intercambio a través de la Universidad de Bordeaux y el Isped. Tengo que confesar que en un principio mantuve mis reservas sobre como trabajarían, como me acogerían, puesto que todo era desconocido para mí, y ser la primera estudiante Española que se presentaba en la convocatoria. Tras haber realizado la estancia, estoy plenamente feliz de haber podido compartir conocimientos y nuevo aprendizaje con el Equipo de Nutrición a Cargo de la Dr. Helene Thibaulth y Caroline Carriere. Estuvo más de 3 meses trabajando día a día con el tema de la prevención de la Obesidad Infantil, lo cual he adquirido conocimiento en cómo se debe realizar un buen protocolo de investigación de calidad. He incorporado en mi tesis Doctoral los conocimientos que obtuve con este equipo. Considero que el intercambio de estudiantes en ambos sentido es un enriquecimiento que obtiene tanto el estudiante como las instituciones mencionadas. Estoy profundamente agradecida por la profesionalidad por la ayuda que recibí en todo momento del Servicio Relaciones Internacional del Isped, cuyas personas como Lucie, Micaela, facilitan de forma extraordinaria durante toda la estancia.

     
    Rosanna de la Rosa (doctorante de l’université Publique de Navarre). Séjours de recherche (mai-juin 2013 et septembre-décembre 2013) au sein de l'équipe épidémiologie de la nutrition de l'U 897 de l'INSERM sous la supervision du Dr Pascale Barberger Gateau et du Dr Hélène Thibault.
 

Témoignages plus anciens ....

  • Quiero agradecer el ISPED por este semestre! Ha sido verdaderamente una experiencia estupenda! Aprendí mucho durante mi estancia lo cual muy probablemente va a enriquecer mis próximos años de estudios en Viena. Ha sido particularmente interesante experimentar otra forma de docencia. Además la gente era muy amable y disponible.
    La semana de integración de los estudiantes extranjeros también fue una muy buena idea, me facilitó mucho el comienzo en el ISPED y en Bordeaux.
    Nunca olvidaré mi estadia pasada en Francia y me gustaría mucho poder regresar de nuevo.

     
    Marianne GroB, estudiante ERASMUS Master 1 de Salud Pública 2011-2012, Universidad de Viena (Austria)
  • « Mes études à l'ISPED m'ont permis en tant que professionnel, de mieux structurer et valoriser mes expériences de médecin dans un pays en développement. Le souvenir que je garde est la disponibilité du personnel de l'ISPED (secrétaires pédagogiques, responsables de cours et enseignants) et des étudiants (même d'autres filières) à m'accompagner dans ma quête de nouvelles connaissances. J'ai choisi de venir à l'ISPED sur conseils d'un Français qui a travaillé en Afrique dans le domaine de la santé et de développement pendant plus de 20 ans et du fait que les cours théoriques sont mis en pratiques à travers le projet tutoré ».

     
    Hamady (Mali), Master professionnel Santé publique internationale, Administrateur de santé - UNICEF/MALI (2006-2006)
  • Cette formation a été pour moi très intéressante car elle m’a permis  de développer un autre regard par rapport  à la situation de mon pays, la Colombie. Vivre un séjour à l’étranger est une expérience merveilleuse car elle m’a permis de connaître d’autres cultures et des manières différentes de voir la vie. Je crois que c’est très important pour développer chez les jeunes plus de tolérance et une meilleure compréhension des autres cultures dans le monde. Cette expérience a aussi été très importante d’un point de vue professionnel car je travaille aujourd’hui comme professeur de santé publique à l’université de Bogota. Je peux mettre en pratique les connaissances que j’ai apprises durant ma formation et aider d’autres jeunes colombiens dans la leur. J’espère ainsi que les nouvelles générations développeront une pensée critique face à la situation de la santé de la population colombienne.

     
     Libia (Colombie), Master 1 de Santé Publique, puis Master 2 de Santé Publique Internationale (2005-2007), Professeur de Santé Publique, Université de Bogota, Colombie
  • Mes études à l'ISPED ont été très formatrices, enrichissantes et très satisfaisantes pour ma carrière professionnelle.
    Les cours sont d'un très haut niveau. Les enseignants sont très compétents et sont toujours à notre disposition pour répondre aux questions, remarques ou suggestions. Leurs encadrements, surtout au moment de la rédaction du rapport (le cas de la maitrise) et du mémoire (le cas du master), étaient très bénéfiques. Les enseignants savent aussi être indulgents quand il le faut. Si j’avais des conseils à donner aux futurs étudiants, ce serait de suivre régulièrement les cours, de faire les exercices et les TP correspondant à chaque unité d'enseignement, de ne pas hésiter à poser des questions (les enseignants n'attendent que cela), de suivre les consignes pédagogiques des encadrants et de s'intégrer aux autres étudiants pour échanger des connaissances et des expériences. Cela facilite beaucoup de choses.

     
     Majdouline (Maroc), Master 1 de santé publique, puis Master 2 d’épidémiologie, parcours recherche, inscrite en doctorat à l’ISPED (2007-2009)
  • Ce choix de la santé publique et l’ISPED s’était fait un peu au hasard et je ne le regrette pas du tout aujourd’hui. Après 4 années d’études en biologie, ce master m’a permis de découvrir et de développer mes connaissances en santé publique, en statistiques et en épidémiologie. Les cours sont d’une très bonne qualité et bien adapté pour optimiser l’insertion dans la vie professionnelle. Cette expérience m’a convaincu de continuer dans cette voie et après une année d’étude supplémentaire à l’institut de médecine tropicale de Liverpool, je travaille actuellement comme épidémiologiste dans le domaine des infections entériques et d’origine alimentaires à l’Institut de Veille Sanitaire à Paris. L’équipe pédagogique de l’ISPED et de la mission de la vie étudiante ont été parfait tout au long de l’année afin de permettre une réussite des études et une découverte de la qualité de la vie bordelaise et de la région de la Gironde. Mon conseil : tentez l’expérience, vous ne serez pas déçu !

     
     Dieter (Belgique), Master 1 de santé publique (2005-2006), Institut de Veille Sanitaire
  • En effet, dans cette composante si vaste des Sciences Médicales et de la Vie, le type de formation que j’ai réalisé dans l’ISPED a joué un rôle prépondérant dans ma formation en Santé Publique. Maintenant je me sens capable d’apporter une réponse efficace à certaines problématiques complexes et variées, inhérentes a la santé des populations.
    De plus, le stage que j’ai eu la chance de réaliser au sein des équipes de recherche sur le VIH-SIDA, la proximité des enseignements, la disponibilité et le soutien constant de tous mes collègues m'ont apporté une vision plus professionnelle et surtout plus fonctionnelle dans leu monde du travail quotidien.
    Mises à part les difficultés liées à la langue, à la culture et à l’installation dans un nouveau pays, je peux affirmer que ce master à l’ISPED a constitué une véritable avancée personnelle et professionnelle.

     
      Adrian (République Dominicaine), Master 1 de santé publique, actuellement en Master 2

Dans cette rubrique