A l'attention des étudiants internationaux extra-communautaires

A SAVOIR - L'université de Bordeaux, comme indiqué dans le relevé de décision du Conseil d'Administration du 16 avril 2019, a adopté une délibération fixant les critères généraux d’exonération des droits d'inscription. Vous trouverez dans cette rubrique la nouvelle tarification à compter de la rentrée 2019 pour les étudiants internationaux extra-communautaires de l'ISPED.
Les étudiants déjà inscrits dans un cycle ne sont pas concernés par la nouvelle tarification. Les conditions tarifaires de leur scolarité ne changeront donc pas pour l'année 2019-2020.

POUR RAPPEL - L'université de Bordeaux, comme indiqué dans le relevé de décision du Conseil d'Administration du 19 décembre dernier, a adopté une motion demandant la suspension de la mesure relative aux droits d'inscription pour les étudiants hors EU. A l'ISPED, la direction a affirmé sa position demandant la suspension dès le début du mois de décembre.

 

 

Position de la direction de l'ISPED au sujet de l'augmentation des droits d'inscription aux diplômes nationaux pour les étudiants internationaux extra-communautaires

La direction de l'ISPED souhaite s'adresser à l'ensemble de sa communauté au sujet de l'annonce faite par le Premier Ministre le 21 novembre dernier, et destinée à être mise en application dès la rentrée 2019, après avoir alerté le président de l'université de Bordeaux.

Cette annonce brutale pénalisera l'attractivité de la France, en particulier vis à vis des étudiants de l'espace francophone (Maghreb et Afrique sub-saharienne), et en général des pays à faible revenu. La notoriété de l’enseignement et de la recherche de la communauté de santé publique bordelaise est largement reconnue, mais les coûts compétitifs d'inscription à l'université de Bordeaux sont également un facteur clef d'attractivité pour le master de santé publique de l'ISPED.

Une concertation est actuellement organisée au sein de l'université de Bordeaux et un moratoire est demandé à l'échelon national par la conférence des présidents d'université (consulter le communiqué de presse de la CPU, daté du 10 décembre 2018).

L'ISPED mettra toute son énergie en œuvre pour que, si cette mesure n'était pas annulée, des bourses d'exonération puissent être largement proposées pour les étudiants originaires des pays à faible revenu. Dans tous les cas, l'ISPED partagera avec sa communauté, et en particulier les futurs étudiants en Master, les informations sur ce sujet au fur et à mesure que la direction en aura connaissance.
 

Nous restons à votre écoute.