Menu

L'ISPED

L'ISPED : Santé Publique, épidémiologie et développement

Les conséquences médicales et sociales de l'accroissement de l'espérance de vie, la nécessaire maîtrise des dépenses de santé, les multiples problèmes posés par l'infection par le VIH dans le monde, la demande d'une sécurité sanitaire accrue sont quelques uns des défis lancés aux sociétés contemporaines.

La santé publique contribue à relever ces défis, en analysant l'état de santé des populations humaines, ses conséquences et ses déterminants de toute nature, biologique, sociale ou culturelle, environnementale ou génétique.
La santé publique ne relève pas que du seul secteur médical. La mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des décisions nécessitent l'intervention de spécialistes médecins et non médecins capables d'appréhender et de traiter les problèmes dans leur globalité.

L'ISPED est étroitement lié aux différentes structures qui interviennent dans le vaste domaine de la Santé Publique. Il assure des activités d'enseignement et de recherche aux plan national et international. En particulier, il a des relations privilégiées avec de nombreux pays en développement : mise en place d'enseignements spécifiques, accueil d'étudiants étrangers, réalisation de travaux de recherche coopératifs, missions d'expertise.

Dans cette rubrique

L'Université Victor Segalen Bordeaux II a créé en 1989 une Unité de Formation et de Recherche (UFR) de santé publique, transformée en mars 1997 en Institut de Santé Publique, d'Épidémiologie et de Développement (ISPED).
L'ISPED est un institut, selon les dispositions de l'article L713.9 du code de l'éducation, de l'Université de Bordeaux depuis le 1er janvier 2014 rattaché au Collège Sciences de la Santé.