Menu

Actualités

Ebola : Nos équipes mobilisées sur des essais cliniques novateurs

EBOVAC2 est le nom de l’essai clinique qui vient d’être sélectionné par la Commission Européenne à l’issue d’un appel à projet IMI2 (Innovative medicines initiative). Porté à l’échelle internationale et impliquant différentes structures telles que l’Inserm, la London school of hygene and tropical medicine, l’université d'Oxford, le Centre Muraz au Burkina Faso et  l’industriel Crucell Holland B.V, l’une des sociétés Janssen, ce protocole de vaccination bénéficie d’une démarche accélérée, du fait de la situation d’urgence en Afrique. Rodolphe Thiébaut, Professeur des universités et praticien hospitalier (PU-PH) en santé publique à l'Isped est le coordonnateur des équipes internationales impliquées dans la conception et la mise en œuvre des essais cliniques de phase II qui devraient débuter en avril 2015. Le concept ? Une technique de vaccination dite « prime boost » associant deux vaccins dérivés de vecteurs viraux (Ad26.ZEBOV et MVA-BN-Filo1)*  pour assurer une réponse immunologique plus forte.

Piloté également par l’Inserm, c’est sur le terrain, en Guinée que l’essai clinique JIKI sur Ebola est réalisé en collaboration avec les autorités de Guinée, MSF, l’ONG Alima, et la Croix rouge française. Le projet de recherche, dont les résultats encourageants ont été salués la semaine dernière par le président de la République François Hollande, est un essai thérapeutique portant sur un antiviral (favipiravir). Mené par Le professeur Denis MALVY, de l’unité des maladies infectieuses du CHU de Bordeaux et le professeur Xavier ANGLARET, directeur de recherche au centre Inserm U897**, cet essai avait débuté en décembre 2014 à Guéckédou.

L’investissement de ces deux équipes œuvrant simultanément contre Ebola témoigne de l’engagement commun de l’Isped et du Centre U987 sur les questions de santé publique.

* Ces 2 vecteurs viraux utilisés sont des vecteurs classiques déjà largement utilisés chez l’Homme dans plusieurs vaccins concernant d’autres pathologies infectieuses.

** L’ISPED et le centre INSERM U897 sont historiquement liés. Créés initialement par le Pr. Roger Salamon, Directeur honoraire de l'Isped et président du Haut conseil de santé publique, l’Institut et le Centre sont aujourd'hui respectivement dirigés par le professeur Rachid Salmi (ISPED) et le professeur Christophe Tzourio (Centre INSERM U897). Ces deux entités disposent aujourd’hui de deux cadres institutionnels bien distincts, se répartissant la formation et la recherche.

Accès aux Séminaires de l'ISPED