Menu

Actualités


L’observatoire MAVIE fête ses 6 mois !


Suite à une première vague de recrutement fin 2014, plus de 14 300 personnes se sont inscrites à l’étude, ce qui correspond à environ 6 100 foyers. Une seconde vague de recrutement sera lancée fin mai, avec en vue, l’objectif à atteindre des 100 000 volontaires. L’équipe en charge du projet a déjà pu évaluer qu’environ 10 % des volontaires ont été victimes d’un accident de la vie courante, ayant nécessité un soin médical, au cours des 12 derniers mois (contre 1 % d’accident de la route et 1 % du travail). Ces premières observations sont en adéquation avec les données recueillies par l’enquête permanente de l’EPAC, par exemple. Les accidents de la vie courante les plus nombreux, pour l’instant, sont les accidents de sport ; les hommes ayant deux fois plus de risque d’accidents sportifs que les femmes.
En recueillant de manière exhaustive les informations déclarées ou observées antérieurement à la survenue des accidents (environnement domestique, habitudes et modes de vie, santé…), l’équipe sera en mesure de déterminer l’ampleur et les caractéristiques de ces accidents en France, et d’identifier les facteurs associés à leur survenue et à leur gravité. À terme, les données recueillies permettront de formuler des préconisations et de mettre en place des programmes d’intervention et de prévention innovants. L’efficacité de ces mesures pour diminuer le nombre de victimes sera évaluée par leur expérimentation même au sein de la cohorte (équipements de protection, aménagement de l’habitat, changement des comportements…).

Vous aussi, devenez volontaire !
L’observatoire MAVIE est un ensemble vivant et dynamique qui s’adapte aux besoins et envies de chaque volontaire, grâce à plusieurs facettes complémentaires :

  • la participation à l’étude : participation simple, rapide et peu contraignante
  • le partage, l’échange : relai d’actualités santé, prévention, de sujets de réflexion sur ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter), forum dédié aux volontaires (témoignages, sensibilisation, prévention…)
  • l’innovation scientifique et technologique : en participant, les volontaires contribuent au développement de MAVIE-Lab, un outil personnalisé d’évaluation des risques de la vie quotidienne et d’expérimentation virtuelle de solutions de prévention.

La participation à l’observatoire MAVIE se fait en ligne sur le site de l’étude : www.observatoire-mavie.com. Le questionnaire d’inscription comprend une description globale de votre foyer, de vos habitudes et modes de vie et en second lieu, une description de chacun de ces membres individuellement. Une relance trimestrielle permet de réaliser un bilan des accidents éventuellement survenus au sein de votre foyer. Alors, n’hésitez plus : participez ici !

La presse en parle :

http://www.ouest-france.fr/sante-la-vie-courante-premiere-cause-daccidents-en-france-3411045
http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/accidents/accidents-domestiques/les-accidents-de-la-vie-courante-dix-fois-plus-nombreux-que-ceux-de-la-route_16337.html
http://www.20minutes.fr/societe/1610783-20150518-accidents-vie-courante-bien-plus-nombreux-ceux-route


France Alumni, le réseau des anciens étudiants internationaux en France


Son annuaire interactif permet à chacun de s’affilier au réseau et de se mettre en contact avec d’autres alumni. Le site offre des espaces de discussion et des groupes thématiques.

Des ressources liées aux filières éducatives en France, des espaces réservés aux grandes entreprises françaises, des offres d’emploi et des newsletters thématiques sont mis à jour régulièrement.

Le site propose aussi dans sa rubrique magazine des actualités sur la vie culturelle, économique et entrepreneuriale française. Il relaie les événements les plus intéressants pour les alumni.

Le Challenge Big Data Orange « Data for Development » récompense le centre U897 !


Frantz Thiessard, directeur de l’équipe ERIAS, et Gayo Diallo membre de l’équipe et maître de conférence en informatique à l’université de Bordeaux se sont rendus à Cambridge, près de Boston,  le 10 avril dernier pour recevoir leur prix en compagnie des autres lauréats, depuis les locaux du très célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology) à l’issu de la conférence internationale NetMob  2015 consacrée à l’analyse des données mobiles.

L’étude, menée conjointement avec les universités d’Aalto (Finlande), de Tunis El Manar (Tunisie) et d’Old Dominion (Laboratoire VMACS, USA) s’est approprié les données mobiles comme outils de politique de santé publique. A partir du croisement  de la répartition des hôpitaux au Sénégal et d’une analyse des données de mobilité des usagers d’Orange sur une année, l’étude a permis d’identifier les zones à risque et le taux d’incidence potentiel pour des cas d’urgences neurologiques ou cardiaques. L’application développée, se présente comme une aide pour les décideurs dans le domaine de la Santé Publique au Sénégal. Elle permet de montrer les régions dans lesquelles l’absence d’un hôpital proche peut entraîner des décès ou de graves séquelles pour les deux pathologies considérées et contribue ainsi à aider dans la hiérarchisation des investissements. Avec ce prix, l’ERIAS succède ainsi à une équipe d’IBM Ireland, lauréate du Prix de l’application pratique lors de l’édition de 2013.

*Réalisé de avril 2014 à avril 2015, ce Challenge est un concours open innovation dans le domaine du big data, sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Sénégal. Des données récoltées par Orange ont été anonymisées et communiquées à plus de 150 laboratoires de recherche. Organisé autour de 5 thèmes principaux (santé, agriculture, transport / urbanisme, énergie et statistiques nationales) ce challenge a pour objectif d’encourager la conception de projets portant sur le développement de la société et le bien-être des populations.

Appel à candidatures 2015 / Bourses françaises L'Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.


Créé en 2007, ce programme a pour objet de récompenser de jeunes chercheuses scientifiques talentueuses, de soutenir leur carrière scientifique et de révéler de nouveaux talents féminins.

Date limite de dépôt des candidatures : 07 avril 2015
Informations et candidature en ligne :
Critères d'éligibilité :
Seront prises en considération les candidates :
De toute nationalité, étudiant dans une école doctorale française ou travaillant pour un laboratoire de recherche en France. Poursuivant des recherches dans l’un des domaines des sciences cités en annexe.
• Disciplines : sciences formelles, sciences du vivant et de l’environnement, sciences de la matière, sciences de l’ingénieur et technologiques
• Pour les doctorantes : être âgée de 30 ans maximum et être inscrite en avant-dernière ou en dernière année de thèse dans une école doctorale française et dans un laboratoire de recherche en France
• Pour les post-doctorantes : avoir soutenu sa thèse il y a moins de 5 ans, être âgée de 33 ans maximum et travailler dans un laboratoire de recherche en France

Vu dans la presse !


Gladys Mignet, une ancienne étudiante, ergothérapeute, témoigne de l’intérêt d’avoir suivi et réussi ce diplôme, dans le numéro de mars 2015 du magazine « Le monde de l’ergothérapie ». Elle parle notamment de l’importance de la démarche méthodologique qu’elle a pu appréhender lors des différents cours dispensés durant l’année de formation.

Et elle encourage vivement d’autres ergothérapeutes à suivre cet enseignement !


La recherche en sciences infirmières et autres para-médicaux est un enjeu majeur pour l’amélioration des pratiques professionnelles  dans l’intérêt d’une prise en charge de qualité et de sécurité des patients.

L’objectif de ce DU est d’expérimenter la démarche scientifique et de recherche. Et de développer les habiletés nécessaires pour gérer un processus de recherche dans son champ disciplinaire.

Lire l'article dans son intégralité.


Journée Portes Ouvertes


Comme tous les ans depuis 2011, l'ISPED - l'institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement - organise une journée Portes ouvertes pour accueillir les étudiants ou adultes en reprise d'études intéressés par la formation qu'il dispense.

Cette journée proposée dans le cadre de la semaine de la poursuite d’études de l’université de Bordeaux est prévue le jeudi 19 mars, de 12h à 19h.

Des personnels enseignants et administratifs seront présents pour répondre à toutes les questions qui leur seront posées. Les associations étudiantes de l'ISPED (ESPASS et la JISPED) accueilleront les visiteurs, et divers stands informatifs seront proposés à tous.

Accès aux Séminaires de l'ISPED